Le FESF devrait approuver un versement de 5,2 milliards d'euros à la Grèce

a

— 

Le conseil d'administration du fonds de sauvetage de la zone euro, le FESF, se prononcera dans la soirée sur le versement d'une tranche de 5,2 milliards d'euros d'aide à la Grèce après le rejet par certains partis politiques grecs des termes du plan de sauvetage mis au point par l'Union européenne et le Fonds monétaire international.

Le conseil du FESF, constitué de représentants des 17 pays de la zone euro, devrait très certainement approuver le versement prévu pour le 10 mai, explique-t-on. La décision devrait être connue aux alentours de 18h.

Réticences face au «sentiment anti-sauvetage»

«Il se pourrait que la Grèce obtienne quand même ce versement», a déclaré un haut responsable de la zone euro. «Puis, nous verrons ce que seront les prochaines mesures en Grèce.»

«Ce sera décidé aujourd'hui. Il est probable que ce soit payé. Mais il y a des oppositions», a-t-on expliqué. Les membres réticents sont préoccupés par le sentiment anti-sauvetage et anti-austérité de plus en plus net en Grèce, ajoute-t-on.

«Il y a une certaine préoccupation parmi ceux qui paient, compte tenu des bruits autour de la formation du gouvernement grec, à savoir que s'il y a des forces politiques importantes en Grèce qui disent que le pays fera défaut de toute façon, alors pourquoi donner quelques milliards en plus sur lesquels on fera défaut ?», explique-t-on.

Selon un autre responsable européen, le paiement sera approuvé.