«Pas le moment de bloquer les prix de l'essence» selon Michel Sapin

Reuters

— 

Le blocage du prix de l'essence en France n'est pas opportun au moment où le prix baisse, a déclaré mercredi Michel Sapin, qui était chargé du projet présidentiel de François Hollande pendant la campagne.

Le président élu, qui prendra ses fonctions le 15 mai, pourrait donc ne pas devoir mettre en oeuvre sa proposition de bloquer les prix du carburant pendant une période de trois mois, a laissé entendre le député socialiste.

«J'ai cru comprendre que le prix de l'essence était en train de baisser», a dit Michel Sapin sur Radio Classique et Public Sénat. «Ce n'est pas le moment de bloquer quand cela baisse.»