Le fond de l'air effraie !

— 

L'Organisation mondiale de la santé affirme qu'il y aurait plus de 42 000 morts prématurées en France et 300 000 en Europe chaque année à cause de la mauvaise qualité de l'air, due notamment au trafic routier, qui génère plus de la moitié des particules fines s'infiltrant quotidiennement dans nos poumons. La France, avec ses récurrents pics de pollution, ne respecte pas la directive européenne sur la qualité de l'air.
Ensemble, lançons une supplique citoyenne aux constructeurs d'automobiles, de camions et d'usines, aux fabricants de chaudières, de produits chimiques et de produits pétroliers : merci de nous aider à respirer un air sain !
La nature et nos poumons vous en sauront gré et grâce à une législation drastique et respectée, notre pays pourra alléger le coût de cette pollution pour la santé publique.
Serge Orru, directeur général
du WWF France