Pour l'Allemagne, l'élection de Hollande ne change rien pour le pacte budgétaire

Reuters

— 

L'élection de François Hollande à la présidence de la République n'aura aucune incidence sur l'engagement pris par la France de respecter le Pacte budgétaire, et Paris et Berlin continuerons de bien travailler ensemble, a déclaré lundi le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.

«Chaque pays peut choisir la manière dont il souhaite gérer son budget, même s'il choisit de relever les taxes et de dépenser davantage», a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision ZDF. «Mais le schéma politique général, la réduction des déficits, a été accepté à la France le respectera comme l'Allemagne le fera.»

L'arrivée à l'Elysée du candidat socialiste a été froidement accueillie à Berlin où l'on redoute une complication des relations avec Paris. La chancelière allemande Angela Merkel a réaffirmé dans la matinée de lundi son opposition à toute renégociation du pacte budgétaire européen, souhaitée par François Hollande.

Dimanche, elle s'était en revanche favorable à l'adoption d'un pacte de croissance pour la zone euro, tout en divergeant avec le nouveau président français sur les moyens d'y parvenir.