Dette: L'écart de rendement français se creuse après les élections

Reuters

— 

La prime exigée par les investisseurs pour détenir du papier obligataire français, espagnol, italien ou encore grec plutôt que de l'allemand augmentait lundi matin après les résultats des élections en France et, surtout, en Grèce.

Les élections législatives grecques n'ont dégagé aucune majorité de gouvernement.

Prudence des marchés avant les législatives en France

En France, la victoire du socialiste François Hollande était largement anticipée mais les marchés, rassurés par un premier contact téléphonique entre le nouveau président français et la chancelière allemande Angela Merkel, resteront prudents dans l'attente de voir si les élections législatives des 10 et 17 juin donneront ou non une majorité au nouvel élu.

L'écart de rendement («spread») entre obligations françaises à 10 ans et leur équivalentes allemands se creusait ainsi de neuf points de base, à 133 points de base.

Le spread espagnol se creusait de 11 points de base, à 428, le grec de 144 points de base à 2.057, tandis que le spread italien était de 418.