Ralentissement des embauches aux Etats-Unis mais le chômage baisse

© 2012 AFP

— 

Le gouvernement américain a annoncé vendredi que le chômage avait continué de baisser aux Etats-Unis en avril, en dépit d'embauches en théorie insuffisantes et moindres pour le troisième mois d'affilée.
Le gouvernement américain a annoncé vendredi que le chômage avait continué de baisser aux Etats-Unis en avril, en dépit d'embauches en théorie insuffisantes et moindres pour le troisième mois d'affilée. — Spencer Platt afp.com

Le chômage a continué de baisser aux Etats-Unis en avril alors que les embauches ralentissaient pour le troisième mois d'affilée dans le pays, selon des chiffres officiels publiés vendredi à Washington par le département du Travail.

Le taux de chômage officiel a baissé de 0,1 point par rapport à avril, pour s'établir à 8,1%, son niveau le plus faible depuis janvier 2009, indique le nouveau rapport mensuel sur l'emploi du ministère.

Cette baisse constitue une surprise dans la mesure où l'estimation médiane des analystes donnait le chômage stable, à 8,2%.

Les chiffres du gouvernement montrent que le recul du chômage a résulté avant tout d'une baisse assez marquée de la population active. Selon l'enquête menée par le ministère auprès de ménages, le nombre de personnes employées apparaît avoir reculé pour le deuxième mois d'affilée, juste un peu moins rapidement que celui des personnes sans-emploi.

Selon les résultats de l'enquête réalisée par le ministère auprès d'entreprises, l'économie américaine a créé 115.000 emplois de plus qu'elle n'en détruisait en avril.

Le solde des embauches apparaît ainsi en baisse de 25,4% par rapport à mars, et inférieur à l'estimation des analystes, qui donnait 162.000 créations d'emploi nettes en avril.

Le ministère a revu en hausse de 15% son estimation du total des embauches de février et mars.