Bénéfice en hausse de près de 10% pour BNP paribas au premier trimestre

Reuters

— 

BNP Paribas a annoncé vendredi avoir dégagé un bénéfice net en hausse de près de 10% au cours du premier trimestre 2012, à 2,86 milliards d'euros, après avoir intégré dans ses comptes une plus-value de 1,8 milliard sur la cession d'une participation dans le groupe foncier Klépierre.

La banque française indique dans un communiqué que hors éléments exceptionnels, son bénéfice net sur le trimestre ressort en baisse de 22% à deux milliards d'euros.

Engagé comme de nombreuses banques européennes dans un programme de réduction de la taille de son bilan et de renforcement de sa solidité financière, BNP Paribas affiche à fin mars un ratio de fonds propres 'durs' de 10,4% après avoir réduit de 38 milliards d'euros ses encours pondérés des risques sur le premier trimestre, dont 16 milliards liés au plan de réduction du bilan.

Elle estime désormais que son objectif de réduction de la taille de son bilan est désormais atteint à 80%.

"Nous pouvons le boucler à l'été", a déclaré Jean-Laurent Bonnafé, le directeur général de BNP Paribas, lors d'une interview à Reuters.

Il assure dans le même temps ne pas prévoir de nouvelles mesures de suppressions de postes après l'élection présidentielle. Près de 1.400 postes sont déjà en passe d'être supprimés dans la banque de financement et d'investissement.

>>Tout comprend aux résultats des banques