Qantas reporte la réception de deux Airbus A380 livrables en 2013

© 2012 AFP

— 

La compagnie australienne Qantas a annoncé vendredi qu'elle reportait à 2016/2017 la réception de deux avions gros porteurs A380 d'Airbus livrables en 2013, dans le cadre de son programme d'économies destiné à enrayer le déclin de ses performances opérationnelles.
La compagnie australienne Qantas a annoncé vendredi qu'elle reportait à 2016/2017 la réception de deux avions gros porteurs A380 d'Airbus livrables en 2013, dans le cadre de son programme d'économies destiné à enrayer le déclin de ses performances opérationnelles. — William West afp.com

La compagnie australienne Qantas a annoncé ce vendredi qu'elle reportait à 2016/2017 la réception de deux avions gros porteurs A380 d'Airbus livrables en 2013, dans le cadre de son programme d'économies destiné à enrayer le déclin de ses performances opérationnelles. Ce délai permettra à Qantas de réduire de 400 millions de dollars australiens (312 millions d'euros) ses dépenses en capital sur l'exercice 2012/2013, à 1,9 milliard de dollars. La compagnie doit prendre livraison de six A380 supplémentaires à partir de 2018/2019.

«Nos efforts sont concentrés sur le développement de notre présence sur le marché national (australien), la valorisation de l'offre Qantas Frequent Flyer (voyageur fréquent), la remise à flot Qantas International et le développement de Jetstar (filiale low cost) en Asie», a justifié le PDG Alan Joyce. Qantas avait déjà détaillé en février un premier volet d'économies comprenant une forte baisse des investissements (réduction de 200 millions en 2012, à 2,3 milliards de dollars australiens, puis 500 millions supplémentaires en 2013) et 500 suppressions d'emplois dans les services de restauration et de maintenance.

Alan Joyce a estimé que la situation financière du groupe lui permettait désormais de supporter un carburant cher et une conjoncture économique médiocre tout en saisissant les opportunités de croissance en Australie et en Asie. «Nous prenons aujourd'hui des décisions résolues afin de nous assurer une croissance forte et durable sur le long terme», a-t-il dit.