Néo Sécurité: La demande de cessation de paiement retirée

JUSTICE Le groupe de gardiennage en difficultés dispose d'un délai supplémentaire pour finaliser sa reprise...

© 2012 AFP

— 

Le tribunal de commerce de Paris a validé jeudi le retrait de la demande de cessation de paiement du groupe de gardiennage en difficultés Neo Sécurité, dont le président Jean-Michel Houry a annoncé sa démission.
Le tribunal de commerce de Paris a validé jeudi le retrait de la demande de cessation de paiement du groupe de gardiennage en difficultés Neo Sécurité, dont le président Jean-Michel Houry a annoncé sa démission. — Jacques Demarthon afp.com

Le tribunal de commerce de Paris a validé jeudi le retrait de la demande de cessation de paiement du groupe de gardiennage en difficultés Neo Sécurité, dont le président Jean-Michel Houry a annoncé sa démission.

Report du paiement des charges

«J'ai annoncé que j'allais présenter ma démission effective ce soir», a déclaré Jean-Michel Houry à l'issue de l'audience. La décision du tribunal fait suite à l'octroi à la société d'un délai de deux mois pour le paiement de ses charges, qui doit permettre de finaliser des discussions en cours sur sa reprise.