Hermès démarre l'année en fanfare

Avec Reuters

— 

Hermès International a vu ses ventes grimper de 21,9% au premier trimestre, portées par une demande de produits de luxe toujours très soutenue en Asie et par les flux touristiques en Europe.

Le chiffre d'affaires du fabricant des sacs Birkin et des «carrés» de soie a atteint 776,9 millions d'euros au cours des trois premiers mois de l'année. A taux de change constants, la croissance a atteint 17,6%, une performance d'autant plus remarquable qu'elle intervient après un bond de 20,7% un an auparavant. 

Hermès a profité d'une demande qui n'a pas faibli en Asie (hors Japon), où ses ventes ont bondi de 22,4% à taux constants, comme en Europe (hors France), où elles ont grimpé de 26,6%. Dans l'Hexagone, la croissance organique a été de 13,9% et aux Etats-Unis, elle est ressortie à 10,7%. 

Toutes les divisions ont signé une croissance organique à deux chiffres. Dans la maroquinerie, division phare qui compte pour près de 50% du chiffre d'affaires, les ventes ont progressé de 13,5% à 358,4 millions d'euros, après une très forte hausse de 16,6% un an auparavant, signant ainsi une accélération par rapport au 4e trimestre de 2011, où la croissance avait ralenti à 8,1%. 

La hausse a atteint 20,2% dans les vêtements et accessoires, 13,5% dans la soie et textiles, 19,4% dans les parfums et 26,9% dans l'horlogerie. Le groupe, dans lequel LVMH détient une participation de 22,3%, précise avoir poursuivi ses rachats d'actions destinés à son actionnariat salarié, avec le rachat de 89.482 actions pour un montant de 21 millions d'euros.