La Chine doit faire plus sur la réévaluation du yuan selon les Etats-Unis

© 2012 AFP

— 

Un yuan plus fort permettra à la Chine de "s'orienter vers une production à plus forte valeur ajoutée, réformer son système financier et encourager la demande intérieure", a déclaré M. Geithner à l'ouverture de deux jours de "dialogue stratégique et économique" entre les deux puissances.
Un yuan plus fort permettra à la Chine de "s'orienter vers une production à plus forte valeur ajoutée, réformer son système financier et encourager la demande intérieure", a déclaré M. Geithner à l'ouverture de deux jours de "dialogue stratégique et économique" entre les deux puissances. — Laurent Fievet afp.com

Le secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner a appelé la Chine à poursuivre le processus de réévaluation du yuan face au dollar, à l'ouverture ce jeudi à Pékin du dialogue stratégique et économique sino-américain. «Un renmibi (yuan) plus fort, (au cours) plus déterminé par le marché contribuera à consolider l'objectif de la Chine de s'orienter vers une production à plus forte valeur ajoutée, de réformer son système financier et d'encourager la demande intérieure», a estimé Timothy Geithner, selon un document écrit transmis avant son discours.

Le taux du yuan, la monnaie chinoise que Washington souhaiterait voir s'apprécier bien davantage, est un habituel sujet de contentieux et jugé par les Etats-Unis comme en partie responsable de l'énorme déficit commercial américain. La marge de fluctuation du yuan, qui était de plus ou moins 0,5% par rapport au dollar, a été élargie à 1% le mois dernier. Cette réforme permet à la devise chinoise de fluctuer davantage en fonction du marché, même si Pékin ne lâche pas la bride.

Suite à cette réforme, Timothy Geithner avait jugé que les mesures prises par Pékin avaient un effet «considérable et très prometteur». Mais il avait ajouté qu'il restait "évidemment un long chemin à parcourir" avant que soient satisfaites les demandes de Washington. La valeur du yuan est déterminée par la banque centrale, qui fixe son taux quotidiennement, et non par la loi de l'offre et de la demande comme c'est le cas pour la plupart des grandes monnaies de la planète. Pékin permet ainsi au renminbi, autre nom de la monnaie chinoise, de fluctuer légèrement autour de ce cours pivot arrimé au dollar.