Zone euro: Le taux de chômage atteint un nouveau record en mars, à 10,9%

© 2012 AFP

— 

L'Espagne comptait à la fin du premier trimestre près de 5,7 millions de chômeurs, soit un taux de 24,44%, le plus élevé depuis le début de la série statistique en 1996, selon les chiffres officiels publiés vendredi.
L'Espagne comptait à la fin du premier trimestre près de 5,7 millions de chômeurs, soit un taux de 24,44%, le plus élevé depuis le début de la série statistique en 1996, selon les chiffres officiels publiés vendredi. — Jaime Reina afp.com

Le taux de chômage dans la zone euro a atteint en mars son plus haut niveau depuis la création de l'union monétaire, à 10,9% de la population active, a indiqué mercredi l'office européen des statistiques, Eurostat.

Selon les calculs d'Eurostat, 17,36 millions de personnes étaient au chômage en mars dans la zone euro, soit 169.000 de plus que le mois précédent.

Un niveau jamais vu

Ce niveau, qui égale celui établi en avril 1997 mais n'a jamais été atteint depuis la création de la zone euro, est conforme aux prévisions des analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

Il s'agit du onzième mois consécutif au cours duquel le chômage a atteint ou dépassé le seuil de 10% dans la zone euro. En un an, 1,73 million de personnes se sont retrouvées au chômage dans la zone euro.

Dans l'UE, le taux de chômage est resté stable à 10,2% en mars. Il s'agit d'un record absolu pour l'Union européenne à 27 pays, a indiqué Eurostat.

Parmi les États membres, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en Autriche (4%), aux Pays-Bas (5,0%), au Luxembourg (5,2%) et en Allemagne (5,6%), tandis que l'Espagne reste de loin le mauvais élève de l'Europe. Madrid a vu son chômage grimper à 24,1% en mars. En Grèce, le taux de chômage s'est inscrit à 21,7% selon les dernières données disponibles pour ce pays, qui datent de janvier.