France: Les immatriculations de voitures neuves en baisse de 1,6% en avril

Reuters

— 

Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 1,6% en avril en données brutes, a annoncé mercredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), un chiffre qui marque comme prévu une amélioration après un premier trimestre plombé par le contre-coup de la fin des primes à la casse.

166.632 véhicules particuliers neufs

Le mois dernier, il s'est immatriculé 166.632 véhicules particuliers neufs dans l'Hexagone. Les chiffres sont inchangés en données corrigées des jours ouvrables, avril 2012 ayant compté 20 jours ouvrables comme avril 2011.

Sur les quatre premiers mois de l'année, la baisse du marché automobile français est ramenée à 17,5% en données brutes et à 18,4% en données corrigées des jours ouvrables.

Fin de l'effet «prime à la casse» 

Au premier trimestre, les immatriculations avaient chuté de de 21,7% en données brutes et de 22,9% en données corrigées, à la faiblesse de la demande en petites voitures depuis la rentrée dernière venant s'ajouter le comparatif très défavorable du premier trimestre 2011, marqué par la livraison des derniers modèles commandés avant la fin de la prime à la casse.

Les immatriculations du groupe PSA Peugeot Citroân ont augmenté de 8,9% le mois dernier tandis que pour le groupe Renault - notamment la marque au losange et la marque low cost Dacia - les immatriculations ressortent en baisse de 10,0%.