Mobile: Vers des numéros de téléphone à 14 chiffres

TELEPHONIE Le plan de numérotation à dix chiffres sera saturé en 2016...

Mathieu Bruckmüller
— 
Les ados sont particulièrement accros.
Les ados sont particulièrement accros. — SIPA

Il y a de la saturation dans l’air. Après l’arrivée des numéros de mobile en 07 au premier trimestre 2010, une nouvelle évolution se profile. En effet, à la fin mars, 112 millions numéros de mobile à 10 chiffres avaient été attribués en France. Or il n’en reste plus que 38 millions de disponibles, dont seulement 24 millions pour la métropole, avertit l’Arcep, le régulateur des télécoms, qui a lancé une consultation publique sur le sujet. En moyenne sur les cinq dernières années, sept millions de numéros ont été attribués chaque année. Mais la cadence s’accélère. Au cours des deux dernières années, la moyenne a grimpé à neuf millions. Et le mouvement n’est pas prêt de s’inverser. Sur le premier trimestre 2012, déjà trois millions ont été donnés.

Explosion de la demande

L’explosion de la demande s’explique par le fort développement des opérateurs mobiles virtuels (MVNO) et des communications dites de machines à machines (M2M) comme le relèvement des compteurs d’électricité, l’utilisation des guichets automatiques, les systèmes de vidéosurveillance, les terminaux de paiement, les avertisseurs de radars, les livres numériques… qui nécessitent toutes une carte SIM et donc un numéro de téléphone. Si la tendance se poursuit à un tel rythme, le plan de numérotation mobile à 10 chiffres sera donc engorgé dans les quatre ans à venir.

«Une solution durable doit donc être déterminée et mise en œuvre rapidement si l’on souhaite éviter que la saturation du plan de numérotation mobile ne conduise à une augmentation généralisée de la taille des numéros de plan de numérotation français, comme ce fut le cas le 18 octobre 1996 pour le passage de huit chiffres à dix chiffres de tous les numéros de téléphone, ce qui impliquerait au minimum une renumérotation de plus de 60 millions de lignes de téléphonie mobile», avertit l’Arcep.

Les particuliers ne sont pas visés pour l’heure

Cette dernière suggère donc l’ouverture d’une tranche de numéros mobiles de longueur étendue à 14 chiffres commençant par 0700 dès 2014. Pas de panique, les téléphones mobiles des particuliers ne sont pas pour l’instant visés. La numérotation à 10 chiffres n’a pas dit son dernier mot. En revanche, seraient concernés les appareils utilisés pour les M2M. Et pour cause. La Commission européenne a imposé à tous les nouveaux modèles de véhicules à partir de 2015 l’équipement du système d’urgence embarqué « eCall ». Pour ce dispositif, 30 millions de nouveaux numéros seront nécessaires d’ici à 2030.  «Il est souhaitable que le basculement vers les numéros à 14 chiffres soit effectué avant le démarrage de ce service», juge l’Arcep.

Parmi nos voisins européens d’autres ont déjà dépassé la numérotation à 10 chiffres pour les appareils M2M. La Suède, qui fut la première, est à 13 chiffres depuis 2005 tout comme l’Espagne depuis avril 2010.