Une fiscalité liée au physique, les Japonais y pensent

IMPOTS Voilà une proposition que les Français ne verront dans aucun des programmes des deux candidats à l'élection présidentielle...

Bertrand de Volontat

— 

Les Japonais paieront-ils bientôt moins d'impôts?
Les Japonais paieront-ils bientôt moins d'impôts? — T. KITAMURA / AFP

Alors que l’imposition est un sujet brûlant de la course à la présidence française, un économiste japonais, Takuro Morinaga, professeur à l'université Dokkyo, a trouvé une solution. Fini les questions de richesse, de classe, la beauté pourrait désormais être le critère de taxation avec comme objectif de relancer l’institut du mariage.

Si t’es beau, paie plus d’impôts

Offrir aux laids la possibilité de s’enrichir et aux beaux d’être moins riches permettrait ainsi d’en finir avec le célibat, considéré comme un fléau au Japon, avec 16 millions d’individus. Cette idée a été proposée dans le magazine japonais pourtant réputé sérieux Aera.

Moduler la fiscalité selon l'apparence du contribuable s’entend ainsi: s'ils étaient fiscalement favorisés, les «laids» retrouveraient leur attrait, ce qui se traduira par une hausse des mariages, donc de la natalité et un regain de l'économie. Inversement, les «beaux» célibataires seraient fiscalement incités à fonder un foyer.

Des critères préenregistrés?

Il n'y a jamais eu aussi peu de naissances dans ce pays et les femmes pour leur part refusent de former une famille, car cela revient pour elles à accepter un déclassement social et professionnel. 70% des femmes japonaises quittent leur emploi au premier enfant.

Le Japon est coutumier du fait: en 1941, déjà, l'État envisageait un impôt sur les célibataires. Cette proposition est évidemment loufoque ne serait-ce qu’au niveau de la difficulté rencontrée pour juger de la beauté d’un individu. Un logiciel de reconnaissance faciale ayant des critères de beauté préenregistrés pourrait éventuellement faire l’affaire afin d’éviter un impartial cas par cas.

Après tout, accepteriez-vous d’être jugé laid par vos pairs dans le but de payer moins d’impôts?