EDF et GDF devront vous rembourser dans les 15 jours

ENERGIE Les trop-perçus sont généralement reversés sans limite de temps. Quand ils sont inférieurs à 15 euros, ils ne le sont parfois même pas. Au 1er janvier 2013, les données changent...

Bertrand de Volontat

— 

Selon Electrabel (GDF Suez), la société qui exploite la centrale de Doel, celle-ci répond parfaitement aux exigences de sécurité. "Mais les visites continues d'Anja Hermans causent des soucis supplémentaires pour le personnel", ajoutait l'entreprise.
Selon Electrabel (GDF Suez), la société qui exploite la centrale de Doel, celle-ci répond parfaitement aux exigences de sécurité. "Mais les visites continues d'Anja Hermans causent des soucis supplémentaires pour le personnel", ajoutait l'entreprise. — Eric Piermont AFP/Archives

Comme le note le quotidien Le Parisien, la différence entre la consommation réelle des clients et les estimations faites par EDF et GDF Suez en amont de cette consommation donne souvent lieu à une surfacturation. Le solde est par la suite reversé au client pour compenser ce qu’il a payé lors de l’ouverture de son contrat chez l’un des distributeurs mais qu’il n’a pas consommé.

Les clients remboursés quoi qu’il arrive

Ce remboursement prenant trop de temps, un décret publié jeudi au Journal Officiel oblige désormais EDF et GDF à s’acquitter de leur dû sous 15 jours maximum. Dans ces temps de crise, où chaque euro compte, cela n’est pas négligeable.

D’autant que pour les sommes inférieures à 15 euros ne sont pour l’heure pas remboursées si le client ne se manifeste pas. Encore faut-il que le client en question soit au courant de cette procédure.

Autre apport du décret, le numéro du médiateur sera systématiquement noté sur toutes les factures, afin de garantir transparence et paiement dans les temps. A ce jour, 3,2% des plaintes reçues par le médiateur concernent ce problème.