L'Assemblée nationale a voté jeudi une hausse de la taxation des alcools forts titrant à plus de 18°, malgré l'opposition de plusieurs députés pointant notamment l'absence de relèvement des taxes sur le vin, la bière ou le rhum.
L'Assemblée nationale a voté jeudi une hausse de la taxation des alcools forts titrant à plus de 18°, malgré l'opposition de plusieurs députés pointant notamment l'absence de relèvement des taxes sur le vin, la bière ou le rhum. — Mario Tama afp.com

CONSOMATION

Moins d'un client sur deux consomme de l'alcool dans les bars et les restaurants

Les Français achètent moins de boissons alcoolisées également dans les grandes surfaces...

Les Français mettent la pédale douce sur l’alcool. Selon le baromètre publié jeudi par Entreprise & Prévention qui regroupe vingt entreprises du secteur des alcools, seulement 45% des clients des cafés, bars et restaurants ont consommé des boissons alcoolisées contre 46,7% en 2008. Les plus de 45 ans représentent 51% des consommateurs. Plus globalement, la tendance vers une consommation plus occasionnelle se confirme, avec moins de consommateurs quotidiens (14 %).

Dans les grandes surfaces, les clients achètent également moins d’alcool mais y consacrent un budget plus important par rapport à 2008. Le budget annuel moyen des ménages est en hausse de 11 euros à 312 euros. Il est en repli de 1 euro par rapport à 2010.

Au final, les Français sont majoritairement des consommateurs hebdomadaires (31%) ou mensuels (23%). L’an dernier 20 % des Français ont déclaré ne jamais consommer de boissons alcoolisées. En revanche, la consommation quotidienne est surtout le fait des hommes de plus de 60 ans, mais elle est rare chez les femmes et chez les jeunes.

>>Et vous consommez-vous moins d’alcool dans les cafés, bars et restaurants? Et chez vous ? Pourquoi ? Dites le nous dans les commentaires ci-dessous…