Deutsche Telekom envisage de céder des filiales en Europe

Reuters

— 

Deutsche Telekom envisage de vendre ses filiales au Royaume-Uni et au Pays-Bas dès l'année prochaine si leur résultats ne s'améliorent pas, rapporte mardi le Financial Times Deutschland.

Projet de cession relancé en 2013

Citant des sources au sein du groupe allemand, le quotidien indique que Deutsche Telekom avait déjà examiné la possibilité de céder ses filiales dans le passé et devrait relancer le projet en 2013.

Selon le journal, la performance des filiales européennes de Deutsche Telekom sera à l'ordre du jour du comité annuel stratégique du groupe cet été.

Deutsche Telekom a pour l'heure refusé de commenter cette information.

En matinée, le titre progressait de 1,4% à 8,673 euros à la Bourse de Francfort, dans un marché en hausse de 1,3%.

Lourdes dépréciations aux Etats-Unis et en Grèce

Les résultats de Deutsche Telekom ont plongé dans le rouge au quatrième trimestre 2011 en raison de lourdes dépréciations passées sur ses activités aux Etats-Unis et en Grèce.

Le groupe a maintenu malgré tout son dividende mais doit faire face à de lourds investissements dans sa filiale américaine T-Mobile USA dont la vente à AT&T pour 39 milliards de dollars a échoué l'année dernière.

Deutsche Telekom pourrait également être obligé de céder ses parts dans le premier opérateur mobile britannique Everything Everywhere, détenu à 50-50 avec France Télécom, selon des spécialistes du secteur.