Inde: La Banque centrale réduit ses taux pour la première fois en 3 ans

TAUX Ils ont été abaissés de 0,5%...

© 2012 AFP

— 

La Banque centrale indienne a réduit mardi ses taux d'intérêt pour la première fois depuis trois ans afin de stimuler la troisième puissance économique d'Asie, après des années d'efforts pour lutter contre l'inflation, même si celle-ci demeure à des niveaux élevés.
La Banque centrale indienne a réduit mardi ses taux d'intérêt pour la première fois depuis trois ans afin de stimuler la troisième puissance économique d'Asie, après des années d'efforts pour lutter contre l'inflation, même si celle-ci demeure à des niveaux élevés. — Manan Vatsyayana afp.com

La Banque centrale indienne a réduit mardi ses taux d'intérêt pour la première fois depuis trois ans afin de stimuler la troisième puissance économique d'Asie, après des années d'efforts pour lutter contre l'inflation, même si celle-ci demeure à des niveaux élevés.

La Reserve Bank of India (RBI) a opté pour une réduction de cinquante points de base, le "repo", le taux auquel elle prête aux banques commerciales. Celui-ci s'élève désormais à 8% et le "reverse repo", celui que les banques perçoivent quand elles placent des avoirs auprès de la banque centrale, à 7%.

La RBI a toutefois prévenu qu'elle n'était pas certaine de décider de nouvelles réductions lors de ses prochaines réunions de politique monétaire.

Cette première réduction depuis 2009 était attendue par les analystes.

Entre mars 2010 et octobre 2011, la RBI, basée à Bombay, a relevé treize fois ses principaux taux d'intérêt pour tenter d'enrayer une inflation proche du seuil des 10%, un niveau parmi les plus élevés d'Asie.

Depuis la fin 2011, l'institut monétaire avait toutefois opté pour le statu quo au vu d'un tassement de la courbe de l'inflation et, surtout, d'un ralentissement des indicateurs de croissance.

Le taux d'inflation reste cependant nettement supérieur au "niveau de confort" de 5% à 6% souhaité par la banque centrale: selon les derniers chiffres publiés lundi, l'Inde a enregistré un taux d'inflation de 6,89% en mars sur un an, alors que le marché tablait sur une hausse de 6,7%.

L'Inde a enregistré une croissance de 6,9% au cours de l'année budgétaire 2011-2012 (close le 31 mars dernier), selon les estimations du gouvernement de centre-gauche. Il s'agit de sa plus faible performance depuis la crise financière de 2008.

L'Inde parie sur une croissance de son PIB de l'ordre de 7,6% pour l'année budgétaire en cours.