L'UE examine une coentreprise de paiements mobiles en Grande-Bretagne

avec AFP

— 

La Commission européenne a annoncé vendredi qu'elle examinerait si une coentreprise constituée entre les trois premiers opérateurs télécoms britanniques dans les technologies et la publicité des paiements mobiles était conforme au droit de la concurrence. 

«Nous devons être sûrs que des services concurrents peuvent continuer à apparaître dans ce marché, de façon à ce que l'incitation à innover demeure et que les clients obtiennent les meilleurs services de commerce mobiles et au meilleur prix», explique le commissaire à la Concurrence Joaquin Almunia dans un communiqué. 

Vodafone, O2, filiale de Telefonica, et Everything Everywhere, propriété de Deutsche Telekom et de France Télécom, ont soumis en mars leur projet à la CE et répondent aux questions de Bruxelles depuis lors.