L'Iran cesse ses exportations de pétrole vers l'Allemagne

avec AFP

— 

L'Iran a cessé ses exportations de pétrole vers l'Allemagne et sanctionné 100 entreprises de l'Union européenne, en réponse à ses sanctions pétrolières et bancaires, ont rapporté mercredi les médias iraniens, à trois jours de la reprise des négociations nucléaires
L'Iran a cessé ses exportations de pétrole vers l'Allemagne et sanctionné 100 entreprises de l'Union européenne, en réponse à ses sanctions pétrolières et bancaires, ont rapporté mercredi les médias iraniens, à trois jours de la reprise des négociations nucléaires — Fabrice Coffrini afp.com

L'Iran a cessé ses exportations de pétrole vers l'Allemagne et sanctionné 100 entreprises de l'Union européenne, en réponse à ses sanctions pétrolières et bancaires, ont rapporté mercredi les médias iraniens, à trois jours de la reprise des négociations nucléaires.

Une liste déjà longue de pays

Ces mesures interviennent alors que les pays de l'UE ont décidé le 24 janvier d'imposer un embargo pétrolier graduel sans précédent à l'Iran et de sanctionner sa Banque centrale afin d'assécher le financement de son programme nucléaire controversé. En réaction, Téhéran avait décidé à la mi-février d'arrêter ses ventes de pétrole à la France et à la Grande-Bretagne, dont les achats étaient minimes.

Et mardi, l'Iran, second pays de l'Opep, a annoncé qu'il ne vendait également plus de pétrole à l'Espagne et à la Grèce. Un porte-parole du ministère espagnol des Affaires étrangères a précisé que l'Espagne n'importait plus depuis fin février de pétrole iranien.

En 2011, les exportations pétrolières vers l'Europe représentaient quelque 450.000 barils de pétrole par jour, soit environ 18% des exportations iraniennes.

L'Italie (180.000 b/j), l'Espagne (160.000 b/j) et la Grèce (100.000 b/j) étaient les trois principaux clients du pétrole iranien parmi les pays européens. Ces annonces interviennent à trois jours de la reprise des négociations nucléaires entre l'Iran et les pays du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne), prévue samedi à Istanbul.