Le plan de sauvegarde de l'emploi de la Société Générale est... un succès

avec AFP

— 

La grande banque française désire supprimer 880 postes et a ouvert un plan de départs volontaires le 2 avril.

Or, selon une source syndicale des Echos, ils sont près de 2.200 à avoir exprimé leur souhait d'en profiter. «Cela exprime le malaise des équipes qui subissent de plein fouet le management très brutal au sein de la BFI» (la banque de finance et d'investissement, touchée par une restructuration au sein du groupe et dont 300 salariés sont candidats au départ), explique un délégué CFDT au journal économique.