Choisissez votre épargne en fonction de votre situation

CONSEIL Vous êtes célibataire, en couple, senior ou seul(e) avec un enfant à charge? Pour choisir l'épargne qui vous convient le mieux, suivez le guide...

Céline Boff

— 

 Les Français sont les champions de l'épargne
 Les Français sont les champions de l'épargne — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Les Français sont les champions de l’épargne: ils y consacrent près de 17% de leurs revenus imposables. Pourtant, 80% avouent ne pas maîtriser le sujet. Parce que l’épargne dépend avant tout de sa situation, la Macif a imaginé quatre profils types et les solutions qui leur conviennent le mieux. Sont-elles vraiment adaptées? Pour être sûr de ces conseils, 20 Minutes a également demandé l’avis de Philippe Crevel, économiste au Cercle des épargnants.

Vous êtes jeune, célibataire, avec une capacité d’épargne de 300 euros

La Macif recommande l’ouverture d’un Livret A ou d’un Livret développement durable (LDD) avec le versement de 255 euros mensuels. Sont également conseillées les ouvertures d’un plan d’épargne logement (PEL), avec des versements de 45 euros par mois, et d’une assurance-vie en euros, un produit entièrement sécurisé, sans versement programmé. Pour Philippe Crevel, le conseil est bon, même s’il recommande de prendre quelques risques. Deux solutions. Primo: consacrer une partie de son assurance-vie à des supports en unités de compte (UC), un placement plus risqué, mais avec des meilleurs rendements à long terme. Secundo: ouvrir un plan d’épargne en actions (PEA). «La trentaine, c’est l’âge pour prendre des risques, sans compter que la valorisation des actions est meilleure à long terme», affirme-t-il.

Vous êtes quadra, en couple, avec deux enfants à charge et une capacité d’épargne de 400 euros

Pour la Macif, l’idéal est d’ouvrir des Livrets A ou LDD aux enfants, mais aussi deux Livrets Jeune, avec des versements occasionnels. Elle recommande également l’ouverture d’un PEA, toujours avec des versements occasionnels. L’idée étant de consacrer l’argent aux contrats d’assurance-vie – un par personne, avec 150 euros de versement mensuels par adulte et 30 euros par enfant. Philippe Crevel se passerait quant à lui des contrats d’assurance-vie pour les enfants – trop de frais pour des versements trop faibles – et conseille aux parents de verser de l’argent sur des plans d’épargne retraite collectif (Perco), si leurs entreprises leur offrent cette possibilité.

Vous êtes seul(e), avec un enfant à charge, avec 50 euros de capacité d’épargne

L’urgence est de se constituer une épargne de précaution. La Macif comme Philippe Crevel conseillent l’ouverture d’un Livret A pour l’enfant avec versements occasionnels et d’un Livret d’épargne populaire (LEP) pour l’adulte, où l’on verse les 50 euros. Une fois rempli ce LEP, il faut ouvrir un Livret A ou un LDD.

Vous êtes quinqua, en couple, libéré de vos enfants, avec 2.000 euros de capacité d’épargne

C’est la fête! A priori, les plafonds de vos Livrets A sont atteints, il faut donc, selon la Macif, ouvrir deux LDD et deux Plans d’épargne retraite populaire (Perp), avec des versements mensuels respectifs de 80 et 320 euros chacun. Il faut également prévoir deux contrats d’assurance-vie en UC, avec des versements de 600 euros chacun. Philippe Crevel se contentera d’un seul contrat d’assurance-vie, sauf en cas de régime de la séparation des biens ou si une grosse succession se profile. Et il recommande de consacrer seulement 25% des fonds en UC et le reste en fonds euros. L’économiste recommande par ailleurs l’ouverture d’un seul Perp mais conseille aussi celle d’un PEA. «A cet âge-là, surtout si l’on a une forte capacité d’épargne comme c’est le cas de ce couple, il faut un produit un peu "fun" où l’on place un peu d’argent… Juste pour faire monter l’adrénaline». Et avec un peu de chance, son épargne également.