Costa Croisières: Les réservations repartent

© 2012 AFP

— 

Les réservations remontent pour Costa Croisières en France, trois mois après l'accident du Costa Concordia qui a fait 32 morts le 12 janvier et six semaines après l'avarie de l'Allegra au large des Seychelles, a indiqué mardi le président de Costa en France, Georges Azouze.
Les réservations remontent pour Costa Croisières en France, trois mois après l'accident du Costa Concordia qui a fait 32 morts le 12 janvier et six semaines après l'avarie de l'Allegra au large des Seychelles, a indiqué mardi le président de Costa en France, Georges Azouze. — Filippo Monteforte afp.com

Les réservations remontent pour Costa Croisières en France, trois mois après l'accident du Costa Concordia qui a fait 32 morts le 12 janvier et six semaines après l'avarie de l'Allegra au large des Seychelles, a indiqué ce mardi le président de Costa en France, Georges Azouze. C'est «surtout après l'avarie du Costa Allegra», avec un millier de personnes à son bord au large des Seychelles dans la nuit du 27 au 28 février, que les réservations ont fléchi, a dit Georges Azouze devant la presse. Mais «ça remonte. La semaine dernière on était pratiquement au niveau d'il y a un an à la même date».

Pour Jean-Pierre Mas, co-président du réseau d'agents de voyage AFAT Voyages-Selectour, premier réseau de distribution de Costa Croisières en France, l'impact des deux accidents «a été relativement faible». Avant, «on était sur une forte croissance des ventes en nombre de passagers pour les départs du 1er mars au 31 octobre, à +40% sur un an. Après ces accidents, il y a eu un léger fléchissement des courbes, surtout après l'Allegra, à 24%», a détaillé Jean-Pierre Mas lors de cette conférence de presse.

«Immense confiance en l'avenir»

Au final, «sur les trois premiers mois de l'année, les ventes de croisières Costa dans le réseau AFAT-Sélectour sont en progression de 20%», a précisé François-Xavier de Boüard, l'autre co-président. Le marché de la croisière est très dynamique en France. Il a progressé en 2011 de 14% en France, atteignant 441.000 croisiéristes.

François-Xavier de Boüard a réaffirmé à Costa «la totale confiance» et le «soutien infaillible» de son réseau, qui assure 21% des ventes en France du numéro un européen de la croisières et qui a décidé «une campagne d'affichage pour soutenir Costa» dans ses vitrines et sur son site Internet. La croisière représente 10% des ventes du réseau AFAT-Selectour.

«Nous n'avons pas connu d'annulations en masse et les prix ne se sont pas effondrés», a insisté Georges Azouze, en exprimant son «immense confiance en l'avenir». Certes il y a eu des actions promotionnelles «parce qu'il s'agit pour nous de revenir dans le ring», mais «il n'y a pas d'effondrement de la dynamique des prix».

Mots-clés :