Zone euro: Juncker annule une conférence de presse suite à une dispute

© 2012 AFP

— 

La conférence de presse devant conclure la réunion des ministres des Finances de la zone euro à Copenhague a été annulée vendredi, en raison d'un coup de sang de leur chef de file, Jean-Claude Juncker à l'encontre de sa collègue autrichienne Maria Fekter.
La conférence de presse devant conclure la réunion des ministres des Finances de la zone euro à Copenhague a été annulée vendredi, en raison d'un coup de sang de leur chef de file, Jean-Claude Juncker à l'encontre de sa collègue autrichienne Maria Fekter. — Keld Navntoft afp.com

La conférence de presse devant conclure la réunion des ministres des Finances de la zone euro à Copenhague a été annulée vendredi, en raison d'un coup de sang de leur chef de file, Jean-Claude Juncker à l'encontre de sa collègue autrichienne Maria Fekter, selon une source diplomatique.

Une annonce a été faite peu avant 13:00 pour prévenir la presse que la conférence de presse n'aurait pas lieu, malgré l'annonce d'un accord sur le renforcement du pare-feu financier conte la crise de la dette dans l'Union monétaire. Aucune raison n'a été donnée pour justifier cette annulation. Un communiqué sur les résultats de la réunion a à la place été distribué à la presse.

La ministre, récidiviste?

Explication: «Juncker est furieux» contre Maria Fekter, a expliqué une source diplomatique. La ministre autrichienne des Finances était descendue peu avant en salle de presse, à l'issue de la réunion de l'Eurogroupe, et avait dévoilé les décisions prises par le forum. Cette tâche revient en principe à Juncker.

La ministre autrichienne a grillé la politesse au président de l'Eurogroupe. Elle a notamment révélé le montant total du pare-feu de la zone euro et les détails du montage. Elle s'est par la suite excusée auprès de Juncker, selon une autre source diplomatique.

La ministre autrichienne Maria Fekter est coutumière des sorties remarquées devant la presse lors des réunions européennes et est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, tranchant souvent dans ses commentaires avec le langage policé de nombre de ses collègues européens. Elle avait notamment révélé une mésentente entre les ministres de la zone euro et leur homologue américain Timothy Geithner lors d'une précédente réunion de l'Eurogroupe en Pologne en septembre dernier.