Fukushima: Tepco demande une injection de 9 milliards à l'Etat japonais

Reuters

— 

Tokyo Electric Power Co (Tepco), l'opérateur de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, a demandé au gouvernement japonais de le renflouer à hauteur de 1.000 milliards de yens (9,08 milliards d'euros) pour assurer sa survie, a-t-on appris jeudi d'une source au fait de la situation.

L'initiative du gouvernement nippon, d'abord rapportée par l'agence Kyodo, intervientalors qu'un seul des 54 réacteurs du pays est encore en activité, sur fond d'incertitudes quant à l'avenir de l'énergie nucléaire au Japon.

Un soutien financier en échange du contrôle du capital de Tepco

D'après l'agence Kyodo, Tepco s'apprête aussi à demander à l'Etat 850 milliards de yens supplémentaires pour l'aider à indemniser les victimes de la crise nucléaire - la pire de ces 25 dernières années - survenue à la centrale de Fukushima après le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

Le gouvernement nippon devrait, en échange de son soutien financier, prendre le contrôle du capital de Tepco et disposer d'une option lui permettant de monter à deux tiers du capital si l'opérateur ne fait pas suffisamment d'efforts pour réformer sa gouvernance.

Tepco fera le point sur sa demande de renflouement à 07h00 GMT, a fait savoir un porte-parole du groupe.