Le livret A dans le viseur de Bruxelles

©2006 20 minutes

— 

La Commission européenne devrait ouvrir aujourd'hui une enquête sur le livret A, le placement financier favori des Français, détenu par 46 millions d'entre eux. C'est ce qu'a affirmé hier soir à l'Agence France-Presse une source proche du dossier, confirmant une information parue hier dans Les Echos. Bruxelles compte se pencher sur le mode de distribution de ce produit d'épargne, exclusivement confié aux Caisses d'Epargne et à la Banque Postale, et dont les recettes servent à financer le logement social. Un monopole jugé contraire aux règles de la concurrence par les autres établissements bancaires, qui ont déposé une plainte à Bruxelles.

Hier, dans la journée, le porte-parole de la commissaire européenne à la Concurrence, Neelie Kroes, avait simplement indiqué que le cas du livret A était « toujours à l'étude ». Si la Commission confirme le lancement d'une procédure formelle aujourd'hui, le Crédit Agricole, BNP Paribas, la Société Générale, le groupe Banque Populaire et ING direct auront gagné une première manche. Le livret A constitue en effet un produit très intéressant pour attirer les clients, et dont ils n'entendent pas être privés.

Angeline Benoit

Une fois l'enquête formellement ouverte, le gouvernement français devra justifier le monopole de La Poste et de l'Ecureuil sur le Livret A. Puis il faudra plusieurs mois avant que Bruxelles tranche.