Pétrole: Washington salue l'offre saoudienne d'ouvrir le robinet

Reuters

— 

L'administration américaine a salué mardi la décision de l'Arabie saoudite d'intervenir pour palier toute perturbation de la production de pétrole qui serait provoquée par l'impasse diplomatique entre l'Iran et l'Occident.

S'exprimant lors d'une audition à la Commission des services financiers de la Chambre des Représentants, le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner a qualifié l'initiative saoudienne de «signal très constructif».

«Je veux saluer les annonces faites par les autorités saoudiennes au cours des derniers jours, qu'elles prendront des mesures supplémentaires pour accroître l'offre de pétrole sur les marchés mondiaux», a-t-il déclaré.

Alors que les Etats-Unis et l'Europe ont durci leurs sanctions contre l'Iran en représailles de ses ambitions nucléaires, les craintes d'une réduction de l'offre - exacerbées par les menaces d'un blocage par Téhéran du détroit d'Ormuz, vital au commerce mondial du pétrole - ont poussé le prix du baril de Brent à plus de 120 dollars.
Les livraisons de pétrole de l'Arabie saoudite vers les Etats-Unis ont bondi de 25% depuis le début de l'année et devraient s'accélérer dans les mois à venir.