Petroplus: D'autres acquéreurs potentiels intéressés selon les syndicats

Reuters

— 

Le dossier de reprise de la raffinerie française de Petroplus par l'investisseur suisse Gary Klesch avance et d'autres acquéreurs potentiels se sont manifestés, a déclaré mardi le porte-parole de l'intersyndicale, Yvon Scornet.

Les offres de reprise du site de Petit-Couronne, en Seine-Maritime, doivent être déposées d'ici au 5 avril.

Signature du contrat de sous-traitance de Shell

La signature du contrat de sous-traitance avec Shell , prévu pour six mois, est attendue cette semaine, a d'autre part précisé Yvon Scornet à des journalistes.

Il a également indiqué que ce contrat de processing engagera la raffinerie à livrer environ 100.000 barils de produits raffinés par jour.

Aucun dossier de reprise finalisé

Le dossier du groupe Klesch, qui prevoit d'investir 160 million d'euros, est «le plus avancé» mais «il y en a d'autres» et «aucun n'est finalisé», a dit le responsable syndical lors d'une assemblée générale des salariés, en présence du numéro un de la CFDT, François Chérèque.

La raffinerie de Petit-Couronne a été arrêtée fin décembre et placée en règlement judiciaire après le dépôt de bilan du groupe suisse Petroplus.