EDF tarde à payer l'électricité solaire aux particuliers

Avec Reuters

— 

Les particuliers en France qui produisent de l'électricité photovoltaïque sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le Médiateur de l'énergie en raison des retards de paiement d'EDF, a déclaré mardi cette autorité indépendante. La production d'électricité solaire a représenté une vague de litiges nouvelle en 2011, 200 foyers ayant contacté le Médiateur de l'énergie pour d'importants retards de paiement ou pour des problèmes de raccordement au réseau électrique.

Une centaine de réclamations en 2012

Depuis le 1er janvier 2012, plus de 100 nouvelles demandes ont été reçues par les services de cette autorité chargée depuis fin 2007 de régler les litiges entre fournisseurs et consommateurs. Le Médiateur de l'énergie, Denis Merville, réclame une extension de son champ de compétences afin de pouvoir satisfaire ces demandes qui ne font pas partie de son portefeuille actuel.

Depuis le début de l'année, nous avons reçu une centaine de réclamations liées au photovoltaïque, principalement de consommateurs qui attendent des mois pour se faire régler leur facture de production d'électricité par EDF, qui a une obligation d' achat, a-t-il déclaré, lors de la présentation de son rapport d'activté 2011.

Le photovoltaïque a connu un réel engouement en France ces dernières années, bondissant de 10.000 producteurs en 2009 à 220.000 fin 2011, dont plus de 90% sont des particuliers. EDF, qui admet avoir observé un engorgement du système en raison de l'afflux massif de demandes de raccordement et des multiples changements de tarification, estime que l'ensemble des retards seront résorbés d'ici la fin de l'année. L'électricien précise que des mécanismes d'indemnisation sont prévus par les contrats, lorsque le retard dépasse les 30 jours maximum autorisés pour le paiement.

Des revenus conséquents sont espérés

Pour installer en moyenne 30 m2 de panneaux photovoltaïques sur le toit de leur maison, les particuliers investissent 12.000 euros environ, en ayant souvent recours à un prêt, souligne Romain Poubeau, responsable du photovoltaïque au Syndicat des Energies Renouvelables (SER).

Le problème est préoccupant car les particuliers, mais aussi les entreprises, attendent des revenus conséquents de leur installation photovoltaïque. Concrètement, on débite de l'électricité pendant plusieurs mois sans la payer", dit-il.

Concernant l'ensemble des 18.000 réclamations reçues en 2011, le Médiateur de l'Energie a souligné l'aggravation de la précarité énergétique en France, qui touche près de quatre millions de foyers. Il a appelé les autorités à étendre le principe de la trêve hivernale, qui ne concerne que les expulsions de logements, aux coupures d'électricité et de gaz, estimées par cette autorité à au moins 500.000 par an.