Les Français sont moins partis en vacances en 2011

M.B.

— 

Après l’embellie de 2010, l’année 2011 a vu le nombre de Français, âgés de 15 ans et plus, partir en vacances reculer de 2,2 millions pour atteindre 29,6 millions. Le taux de départ pour des courts séjours marchands et ou des longs séjours (supérieurs à quatre jours) a atteint 56%, contre 61% l’année précédente, selon le dixième baromètre Opodo, réalisé par le cabinet Raffour Interatif, dévoilé ce mardi.

Hausse des départs pour les revenus les plus élevés

Ce taux de départ est corrélé aux revenus du foyer. Il baisse pour tous hormis la tranche supérieure: les Français dont le foyer perçoit plus de 3.000 euros de revenus mensuels, net avant impôt, sont partis à 86% en 2011 contre 80% en 2010. En revanche, ceux dont le revenu est compris entre 2.000 et 3.000 euros n’étaient que 63% à prendre le chemin des vacances contre 67% l’an dernier. Ce chiffre est descendu à 48%, contre 50% en 2010, pour les personnes qui émargent entre 1.000 et 2.000 euros. Enfin, seuls 30% dont le revenu est inférieur à 1.000 euros sont partis en 2011 (contre 33% en 2010).

«Comme chaque année, on constate que le taux de départ est très dépendant des revenus des foyers. Néanmoins, la tendance est d’autant plus marquée en 2011: l’écart se creuse nettement entre les Français situés dans la tranche de revenus supérieure et ceux dont les revenus sont plus modestes… Dans le secteur du tourisme, les révolutions arabes ont également impacté le marché avec une baisse des réservations sur ces destinations à bas prix plébiscitées par les revenus modestes», explique Jérôme Laurent, directeur marketing d’Opodo France.