Les médecins votent contre la nouvelle Sécu

©2006 20 minutes

— 

Le président de la Mutualité Française, Jean-Pierre Davant, estime que la réforme de l'assurance-maladie "n'a pas amélioré" le parcours de soins et juge que la convention médicale a été un "recul", dans un entretien aux Echos à paraître mardi.
Le président de la Mutualité Française, Jean-Pierre Davant, estime que la réforme de l'assurance-maladie "n'a pas amélioré" le parcours de soins et juge que la convention médicale a été un "recul", dans un entretien aux Echos à paraître mardi. — Gabriel Bouys AFP/Archives

Les syndicats de médecins opposés à la réforme de la Sécu ont remporté vendredi les élections aux unions régionales des médecins libéraux. Le paysage syndical a été profondément modifié, avec la lourde défaite des partenaires de la réforme de l'assurance-maladie, au profit des contestataires.

Chez les généralistes, la CSMF perd la première place, passant de 41 % en 2000 à 25,9 %. Le SML, autre signataire de la convention contestée par les praticiens, voit son score fondre de 16 à 10,4 %. MG France, qui demande une renégociation, devient nº 1 malgré une progression minime, de 31 à 31,2 %. La FMF, la mouvance la plus libérale du monde médical, hostile à la tutelle de la Sécu, fait une percée, passant de 5 à 16,5 %.