La Chine rentre dans le capital de Total

Avec Reuters

— 

Les autorités chinoises ont pris une participation de 2% dans le français Total, et le géant pétrolier et gazier, qui collabore avec Pékin sur des opérations de raffinage et d'exploitation des gaz de schiste, se dit ouvert à un investissement supplémentaire, rapporte le site Internet du Wall Street Journal.

Le WSJ, qui cite une interview avec le PDG de Total, Christophe de Margerie, précise que le groupe a conclu un accord avec le chinois Sinopec dans l'exploration et l'exploitation de gaz de schiste. Total est également en discussions pour obtenir le droit de commercialiser ses produits pétroliers et pétrochimiques en Chine.

Les autorités chinoises détiennent désormais 2% du capital de Total et Christophe de Margerie ne voit «aucun problème» à ce que le fonds souverain chinois CIC prenne une participation supplémentaire, peut-on lire dans l'article du WSJ.