Les salariés de Cofinoga en grève

Reuters

— 

Lundi matin, 98% des 2.000 salariés de Mérignac (Gironde), suivis par plus de 90% des salariés de Paris, se sont mis en grève contre un plan social annoncé de 433 suppressions d'emplois dont 397 en Gironde.

Depuis l'annonce du plan social le 13 février dernier, les salariés ne décolèrent pas et réclament des mesures d'accompagnement plus importantes, refusant tout départ contraint.

Plus d'un millier d'entre ont occupé les parkings de l'entreprise. En fin de matinée, ils ont voté la reconduction de la grève de 24 heures, jusqu'à la prochaine assemblée générale, prévue mardi en fin de matinée.

Les salariés grévistes et des élus politiques locaux doivent organiser mardi une marche de protestation autour de l'entreprise.