Etats-Unis: Remontée des nouvelles inscriptions au chômage

© 2012 AFP

— 

Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont remontées au tournant du mois de mars, selon des chiffres publiées jeudi à Washington par le département du Travail.
Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont remontées au tournant du mois de mars, selon des chiffres publiées jeudi à Washington par le département du Travail. — Kevork Djansezian afp.com

Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont remontées au tournant du mois de mars, selon des chiffres publiées jeudi à Washington par le département du Travail.

Hausse supérieure aux attentes des analystes

Le ministère a recensé 362.000 dépôts de demandes d'allocations de chômage dans le pays du 26 février au 3 mars, soit 2% de plus que la semaine précédente.

Cette progression du nombre de nouveaux chômeurs est supérieure à ce que pensaient les analystes, dont la prévision médiane donnait l'indicateur du ministère à 355.000 nouvelles inscriptions hebdomadaires.

Compte tenu d'une révision en légère hausse du chiffre de la semaine précédente, les données du ministère, qui sont corrigées des variations saisonnières, indiquent que le nombre de chômeurs a progressé pour la troisième semaine d'affilée pour remonter à son plus haut niveau depuis la fin janvier.

Cette augmentation reste limitée, la hausse de l'indicateur n'ayant atteint que 0,6% pendant la semaine close le 18 février, et 0,3% la suivante.

Cela se reflète dans la moyenne de l'indicateur sur un mois, qui permet de lisser les variations d'une semaine sur l'autre afin de faire apparaître la tendance sous-jacente de l'évolution des nouvelles inscriptions.

Après sept semaines de baisse ininterrompue, celle-ci n'a augmenté que faiblement (moins de 0,1%) par rapport à la semaine close le 25 mars, où elle était tombée à son niveau le plus faible depuis mars 2008.

Le département du Travail doit publier vendredi son rapport officiel sur l'emploi et le chômage pour le mois de février.

Selon la prévision médiane des analystes, celui-ci devrait faire apparaître que l'économie américaine a continué de créer massivement des emploi, mais à un rythme moins rapide qu'en janvier. Selon les analystes, le taux de chômage devrait avoir stagné en février à 8,3%, son niveau le plus bas en trois ans.