La BCE devrait maintenir le statu quo monétaire

© 2012 AFP

— 

Pour la deuxième fois, la Banque centrale européenne (BCE) va allouer mercredi des prêts sur trois ans aux banques de la zone euro, une manoeuvre destinée à stabiliser le système financier européen et qui devrait rencontrer à nouveau un large succès.
Pour la deuxième fois, la Banque centrale européenne (BCE) va allouer mercredi des prêts sur trois ans aux banques de la zone euro, une manoeuvre destinée à stabiliser le système financier européen et qui devrait rencontrer à nouveau un large succès. — Daniel Roland afp.com

La Banque centrale européenne (BCE) devrait laisser inchangé son taux d'intérêt directeur jeudi, l'économie en zone euro connaissant, toute précaire qu'elle soit, une stabilisation.

De l'avis général des économistes, pourtant nombreux il y a un mois encore à attendre une baisse de ce taux en mars, le conseil des gouverneurs de la BCE le conservera à 1%, son plus bas historique retrouvé en décembre.

"Une baisse de taux ne semble plus à l'ordre du jour", estime Carsten Brzeski, de la banque ING.

Stabilisation

L'économie de la région continue en effet "de se stabiliser bien qu'à un niveau faible", souligne-t-il, tandis que l'inflation "s'entête à demeurer élevée" en raison de la flambée des prix du pétrole.

Or une baisse de taux pourrait encourager la hausse des prix et remettre en cause la prévision d'une inflation à 2% en 2012 qui a cours jusqu'ici à la BCE, dont le mandat est de maintenir une inflation proche de mais sous 2% en zone euro. L'institution doit actualiser jeudi ses prévisions macroéconomiques.

Les analystes n'attendent pas de nouvelles annonces exceptionnelles en faveur des banques, après le deuxième prêt sur trois ans au taux de 1% mené la semaine dernière. Une opération qui a attiré plus de 800 banques pour un volume de 530 milliards d'euros.