EADS: Bénéfice en hausse de 87%

M.B. AFP

— 

L'Etat français a cédé 2,1% supplémentaires du capital d'EADS pour 707 millions d'euros lors d'un placement privé auprès d'"investisseurs qualifiés", a annoncé vendredi le ministère français de l'Economie dans un communiqué.
L'Etat français a cédé 2,1% supplémentaires du capital d'EADS pour 707 millions d'euros lors d'un placement privé auprès d'"investisseurs qualifiés", a annoncé vendredi le ministère français de l'Economie dans un communiqué. — Christof Stache AFP

Louis Gallois peut partir d'EADS en juin prochain la tête haute. Le géant européen de l'aéronautique et la défense, porté par la demande de l'aviation civile, a annoncé jeudi un bénéfice net sans précédent pour 2011, en hausse de 87% à 1,03 milliard d'euros, et s'est montré confiant pour 2012.

La maison-mère de l'avionneur Airbus a annoncé dans un communiqué avoir dégagé l'an dernier un résultat opérationnel de 1,8 milliard d'euros, en hausse de 34%. Pour cette année, le groupe s'est fixé l'objectif ambitieux de le porter à 2,5 milliards, soit une nouvelle augmentation de près de 40%.

Le chiffre d'affaires d'EADS a progressé l'an dernier de 7%, à 49,1 milliard d'euros, tiré par les ventes d'avions et d'hélicoptères civils, et le groupe compte sur une nouvelle augmentation de 6% en 2012.

Les prises de commandes ont augmenté de 58%, atteignant 131 milliards en 2011. Elles portent le carnet de commandes total à 540 milliards, soit plus de sept ans d'activité.