Etats-Unis: Les banques présentes en Iran visées par des élus

Reuters

— 

Des élus américains travaillent à un projet de loi qui pourrait contraindre les banques européennes et asiatiques ayant des activités aux Etats-Unis à rendre compte directement à Washington de leurs transactions avec les institutions financières iraniennes, a-t-on appris mardi de source parlementaire.

Ils regrettent que le Trésor américain n'ait encore sanctionné aucun établissement étranger dont les échanges avec la Banque centrale iranienne se poursuivent malgré l'entrée en vigueur d'un nouveau train de sanctions américaines et cherchent un moyen de contraindre l'administration Obama à y remédier rapidement.

«On soupçonne de plus en plus que des banques européennes et asiatiques ne révèlent pas complètement les activités qui méritent sanctions et que le département du Trésor n'a pas assez d'informations pour fonder un recours légal contre ses institutions», a déclaré un attaché parlementaire.