Kraft se montre optimiste pour 2012

Reuters

— 

Kraft Foods a affiché mardi un bénéfice trimestriel conforme aux attentes et dit anticiper une croissance de son résultat d'exploitation d'au moins 9% cette année, malgré l'élagage annoncé de sa gamme en Amérique du Nord.

Scission

Le premier groupe alimentaire américain, qui détient notamment les biscuits LU et le café Carte Noire, va se scinder en deux sociétés dans le courant de l'année.

L'une sera dédiée à ses en-cas commercialisés dans le monde entier, comme le chocolat Cadbury et les biscuits Oreos, l'autre aux marques plus spécifiquement nord-américaines, l'éventail de celles-ci étant appelé à rétrécir.

Pour préparer cette séparation, le groupe va provisionner une charge exceptionnelle de 1,6 milliard à 1,8 milliard de dollars (1,2 à 1,4 milliard d'euros).

Kraft a dit prévoir une croissance nette de son chiffre d'affaire d'environ 5% en 2012. Cette prévision prend en compte l'effet négatif, de l'ordre d'un point de pourcentage, de la réduction de sa gamme en Amérique du Nord.

Le groupe dit également anticiper une hausse d'au moins 9% de son bénéfice d'exploitation à taux de change constant, en dépit d'une hausse des taxes et du coât des retraites.

Hausse de l'action

L'action Kraft gagnait 1,9% à 38,73 dollars vers 16h20 GMT à Wall Street, alors que le Dow Jones progressait de 0,37%.

Le groupe a enregistré au quatrième trimestre un bénéfice de 830 millions de dollars, soit 47 cents par action, contre 540 millions de dollars (31 cents) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 57 cents, conforme au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a progressé de 6,6% à 14,7 milliards de dollars. Sa croissance organique - soit hors acquisitions, cessions, effets de calendrier et de changes - a atteint 7% en Amérique du Nord, 3,1% en Europe et 7,2% sur les marchés émergents.

>>Philadelphia part à l'assaut du monopole du Nutella