La Bourse de Paris termine en baisse après l'accord sur la Grèce

© 2012 AFP

— 

La Bourse de Paris a terminé sur une forte baisse jeudi (-2,29%), dans un marché inquiet d'un éventuel durcissement de la politique monétaire américaine et déçu par des statistiques macro-économiques des deux côtés de l'Atlantique.
La Bourse de Paris a terminé sur une forte baisse jeudi (-2,29%), dans un marché inquiet d'un éventuel durcissement de la politique monétaire américaine et déçu par des statistiques macro-économiques des deux côtés de l'Atlantique. — Eric Piermont AFP

La Bourse de Paris a terminé en baisse mardi (-0,21%), sous le coup de prises de bénéfices après l'accord européen sur le sauvetage de la Grèce, qui avait été largement anticipé par les investisseurs.

Le CAC 40 a perdu 7,30 points à 3.465,24 points, dans un volume d'échange modéré de 2,731 milliards d'euros.

Malgré un début de séance en légère hausse, sur fond de soulagement après l'accord grec, le marché parisien a finalement perdu un peu de terrain.

Prise de bénéfices

"Le marché recule sur des prises de bénéfices. Il avait déjà anticipé depuis plusieurs jours l'accord sur la Grèce", observe Alexandre Baradez, analyste chez Saxo Banque. Le CAC 40 avait nettement progressé depuis vendredi.

Au bout de plusieurs heures de négociations, la zone euro a décidé mardi matin de valider un nouveau plan de sauvetage atteignant potentiellement 237 milliards d'euros pour la Grèce, dont 130 milliards d'aide publique.

"L'Europe n'a pas fait de chèque en blanc à la Grèce. Le paiement des 130 milliards d'euros ne se fera que si la Grèce respecte ses engagements, ce qui est la grande question. Il faudra surveiller aussi la réaction des politiques et du peuple, avec les législatives d'avril", prévient M. Baradez.

Le marché parisien s'est focalisé sur la Grèce, dans une séance dépourvue d'indicateurs économiques majeurs en Europe et aux Etats-Unis.

Parmi les valeurs, les bancaires ont fini en ordre dispersé. Le représentant des créanciers privés de la Grèce, Charles Dallara, s'est dit confiant mardi dans la réussite d'un échange de dette grecque volontaire.

>> Pour suivre la Bourse tout au long de la journée, http://bourse.e24.com