Le réseau ferré national en chiffres

— 

Le monopole de la SNCF dans le transport de marchandises prendra officiellement fin le 31 mars, avec l'ouverture à la concurrence du marché domestique, dernière phase de la libéralisation du fret ferroviaire sur fond de déclin massif du rail au profit de la route en Europe.
Le monopole de la SNCF dans le transport de marchandises prendra officiellement fin le 31 mars, avec l'ouverture à la concurrence du marché domestique, dernière phase de la libéralisation du fret ferroviaire sur fond de déclin massif du rail au profit de la route en Europe. — Mychèle Daniau AFP/Archives

32 888 km de lignes, dont 31 986 km en service et 28 918 en exploitaiton

28 918 km de lignes principales et raccordements en exploitation

Lignes à grande vitesse (LGV) : 1 547 km

Lignes à deux voies et plus : 16 139 km

Lignes à voie unique (voie normale) : 14 845 km

Lignes à voie unique (voie étroite) : 167 km

Lignes électrifiées : 14 507 km

834 km de voies de desserte fret

902 km de ligne fermées à tout trafic ou déposées

19 340 passages à niveau (PN) dont :

18 155 PN publics, 1 821 PN gardés, 15 378 PN non gardés, 947 PN piétons et 1 194 PN « privés » (concédés à un tiers)

1 681 tunnels (655 km de longueur cumulée)

33 000 ponts-rails (486 km de longueur cumulée)