Oséo relais efficace entre banques et PME

©2006 20 minutes

— 

En 2005, Oséo n'a pas manqué d'audace. Cette banque publique d'aide aux PME, née il y a un peu plus d'un an, présentait hier son premier bilan. En 2005, Oséo a soutenu plus de 55 000 entreprises, par exemple en venant compléter un prêt bancaire commercial.

Dotée de 320 millions d'euros en 2006, Oséo peut faire des miracles. « Notre groupe a pris 3,7 milliards d'euros de risques qui ont permis la mise en place de 8,8 milliards de financements », commente fièrement Jean-Pierre Denis, PDG du groupe. Issu de la fusion de deux organismes publics (l'Anvar et la BDPME), l'existence même d'Oséo témoigne d'un mouvement de reconcentration dans le monde touffu de l'aide à l'entreprise.