Chine: Angela Merkel rencontre le président Hu Jintao à Pékin

© 2012 AFP

— 

La chancelière allemande Angela Merkel a rencontré vendredi le président chinois Hu Jintao après avoir plaidé la veille à Pékin la cause de l'euro, puis est partie pour Canton (sud) où elle doit participer à un forum économique.
La chancelière allemande Angela Merkel a rencontré vendredi le président chinois Hu Jintao après avoir plaidé la veille à Pékin la cause de l'euro, puis est partie pour Canton (sud) où elle doit participer à un forum économique. — Lintao Zhang afp.com

La chancelière allemande Angela Merkel a rencontré vendredi le président chinois Hu Jintao après avoir plaidé la veille à Pékin la cause de l'euro, puis est partie pour Canton où elle doit participer à un forum économique. Hu a relevé que Merkel et Wen étaient "parvenus à un consensus sur de nombreux sujets", alors que le Premier ministre Wen Jiabao a indiqué que la Chine pourrait s'impliquer davantage pour aider l'Europe à surmonter la crise de la dette.

La Chine urge l'Europe de se redresser

A son arrivée dans la capitale chinoise jeudi matin, la chancelière allemande s'était efforcée de rassurer ses hôtes chinois sur la viabilité de l'euro et la capacité de l'Europe à surmonter cette crise. Elle avait aussi plaidé pour un meilleur accès au marché chinois pour les entreprises allemandes, et un renforcement du "partenariat stratégique" entre les deux premières puissances exportatrices de la planète. Merkel a assuré qu'elle n'éluderait pas les droits de l'Homme durant sa visite en Chine et a souligné l'importance de la liberté d'expression et de la liberté sur internet, lors d'une conférence de presse avec M. Wen jeudi soir.

Le Premier ministre chinois a souligné pour sa part "l'urgence" pour l'Europe de régler la crise de la dette et a indiqué que la Chine envisageait une "participation accrue" au Fonds européen de stabilité financière (FESF), et au Mécanisme européen de stabilité (MES), fonds de secours permanent qui va lui succéder et doit être mis en place en juillet.

En fin de matinée vendredi, Angela Merkel a quitté Pékin pour Canton où elle devait visiter une entreprise allemande avant de participer dans l'après-midi à un forum économique réunissant des entrepreneurs allemands et chinois en présence de Wen Jiabao, a-t-on appris auprès de l'ambassade d'Allemagne en Chine.

Samedi la chancelière doit rencontrer l'évêque catholique de Canton, Gan Junqiu, avant de regagner l'Allemagne. Dans la grande métropole du sud du pays, elle avait demandé à rencontrer des journalistes du groupe Nanfang, connu pour ses positions réformistes, mais a essuyé un refus des autorités chinoises, selon une source au sein de la délégation allemande.