Nicolas Sarkozy se dit opposé a une mise sous tutelle de la Grèce

Reuters

— 

Nicolas Sarkozy a déclaré lundi, à l'issue d'un Conseil européen, qu'il était opposé a une mise sous tutelle de la Grèce par l'Union européenne et il a assuré que c'était aussi la position de la chancelière allemande Angela Merkel.

Le chef de l'Etat français a estimé qu'un «accord définitif» sur le sauvetage financier de la Grèce interviendrait dans «les quelques jours qui viennent» et que les négociations se passaient bien.

«Qu'il y ait une surveillance, c'est tout à fait normal, mais il ne peut être question de mettre quelque pays que ce soit sous tutelle», a-t-il ajouté