L'Union européenne pourrait assouplir les critères du déficit espagnol

Reuters

— 

La Commission européenne a ouvert la porte lundi à un assouplissement des critères du déficit espagnol, se montrant consciente qu'il sera très difficile pour Madrid d'atteindre ses objectifs en la matière. Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, qui a relevé les impôts tout en sabrant dans les dépenses, a promis de ramener le déficit budgétaire à 4,4% cette année contre 8% estimés pour 2012.

Stimuler la quatrième économie de la zone euro

Mais alors que le pays file tout droit vers la récession, Madrid s'efforce de persuader Bruxelles qu'il faudra ajuster l'objectif de déficit budgétaire espagnol une fois qu'auront été publiées les dernières prévisions économiques de la Commission européennes pour 2012, le 23 février.

Un objectif de déficit plus souple faciliterait la tâche de Madrid de stimuler son économie, la quatrième de la zone euro. Il faudrait faire des efforts pour contenir les déficits de 2012", a déclaré le président de la Commission europénne José Manuel Barroso lors d'une conférence de presse organisée avec le chef du gouvernement espagnol.

Toutefois, il serait utile d'avoir une discussion sur cette question et elle devrait se passer au sein de l'Eurogroupe et de l'Ecofin", a-t-il poursuivi. L'économie espagnole est sur le point de glisser dans une longue récession après que le produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre a diminué pour la fois depuis la fin 2009, selon les premières estimations publiées lundi par l'institut national de la statistique