Japon: Objectif de déficit repoussé, négatif pour la note-Moody's

Reuters

— 

Le fait que le Japon ait admis qu'il ne pourrait atteindre à la date prévue un objectif important en vue de l'assainissement des finances publiques est négatif pour sa notation, a annoncé Moody's lundi.

Le gouvernement japonais a dit lundi qu'il réduirait de moitié la ratio du déficit budgétaire primaire au PIB en 2016, soit un an plus tard que prévu, Tokyo ayant décalé le calendrier de la hausse de la TVA de six mois à avril 2014.

A cette date, la TVA passera de 5% à 8%, puis à 10% en octobre 2015.

Le gouvernement a également dit qu'il n'atteindrait pas son objectif d'un excédent budgétaire primaire en 2020, admettant que le projet de porter la TVA à 10% ne sera pas suffisant pour réduire la dette.

L'agence de notation a dit qu'elle n'anticipait pas de crise dans les deux à trois ans à venir mais les investisseurs pourraient s'interroger de plus en plus sur la capacité du Japon à se financer dans un contexte de crise de la dette en Europe et après que le pays a annoncé un rare déficit commercial l'an passé.

Moody's note le Japon Aa3, trois crans en deçà de la note maximale, avec une perspective négative.

Tokyo comptait à l'origine abaisser son rapport du déficit primaire au PIB à 3,2% sur l'exercice 2015/2016, soit la moitié du ratio 2010/2011. Cet objectif ne sera pas rempli avant l'exercice 2016/2017, a dit le gouvernement le 24 janvier.