Eurotunnel: L'Eurostar frôle les 10 millions de passagers

TRANSPORTS L'exploitant du tunnel sous la Manche a vu son chiffre d'affaires progresser de 16% en 2011 à 844,8 millions d'euros...

© 2012 AFP

— 

L'exploitant du tunnel sous la Manche Eurotunnel a vu son chiffre d'affaires progresser de 16% en 2011 à 844,8 millions d'euros, grâce notamment à une hausse de son activité navette (+10%) et du trafic Eurostar (+2%).
L'exploitant du tunnel sous la Manche Eurotunnel a vu son chiffre d'affaires progresser de 16% en 2011 à 844,8 millions d'euros, grâce notamment à une hausse de son activité navette (+10%) et du trafic Eurostar (+2%). — Denis Charlet afp.com

Eurotunnel a vu ses revenus progresser de 16% en 2011 à 844,8 millions d'euros, grâce notamment à une hausse de son activité navette (+10%) et du trafic Eurostar (+2%).

Le train à grande vitesse reliant Paris et Bruxelles à Londres a en effet enregistré une nouvelle amélioration de son activité avec près de 9,7 millions de passagers transportés, a annoncé Eurotunnel dans un communiqué. A périmètre constant, la hausse du chiffre d'affaires du groupe s'établit à 11%. En 2011, près de 19 millions de personnes physiques et environ 17,7 millions de tonnes de marchandises ont traversé la Manche par le Tunnel.

284 millions de voyageurs en 18 ans

«Groupe Eurotunnel réalise, dans un contexte économique difficile, une très belle année», se réjouit son PDG Jacques Gounon, cité dans le communiqué. «L’engagement dans le fret ferroviaire porte ses fruits. Le groupe est mobilisé pour saisir les opportunités que recèle 2012», ajoute le dirigeant qui, dans un entretien aux quotidien Les Echos, lundi, prévoit qu'Europorte sera bénéficiaire en 2012 ou «à coup sûr en 2013».

«En France, on dit que le fret ne marche pas. C'est une erreur», a relevé par ailleurs Gounon dans l'édition du Parisien de lundi.

Europorte, la filiale fret acquise en 2010, «démontre son potentiel de croissance avec une hausse du chiffre d'affaires de 63%, à 157,8 millions d'euros», a souligné le groupe. «Dans l'Hexagone, à cause du manque de locomotives et de personnels, nous n'avons pas la capacité d'absorber tout ce que Fret SNCF a laissé», explique-t-il.

Pour le fret ferroviaire, la concurrence est ouverte en France depuis 2006. Si la SNCF continue d’être un acteur incontournable, une dizaine d'autres opérateurs se partagent le marché représentant une part de 24% en 2011.

Difficultés de SeaFrance

Le trafic des navettes passagers (voitures embarquées sur des trains) progresse de 6%, avec 2,26 millions de voitures transportées. Les navettes camions voient même leur trafic croître de 16% avec 1,26 million de camions transportés sous la Manche. Une nouvelle fois, celui des navettes autocars baisse de 1% à 56.095 véhicules transportés.

«Au quatrième trimestre, les difficultés de SeaFrance (compagnie de ferries transManche liquidée le 9 janvier, ndlr) ont alimenté davantage encore la dynamique du trafic camions qui enregistre une progression de 13% et celle du trafic voitures (+12%)», précise Eurotunnel. En près de 18 ans, 284 millions de voyageurs et 57 millions de véhicules ont emprunté le tunnel sous la Manche.

Eurostar poursuit sa progression, «malgré une diminution de la capacité offerte (2 allers-retours par jour en moins, en semaine, par rapport à 2009, sur les liaisons Paris-Londres et Londres-Bruxelles), n’atteignant pas de ce fait la barre des 10 millions de passagers», précise encore Eurotunnel.