Le brut termine en baisse à NY

Reuters

— 

Les cours du pétrole ont clôturé en baisse vendredi, réagissant à la statistique jugée décevante du PIB américain.

La croissance de l'économie américaine a atteint fin 2011 son plus haut niveau depuis un an et demi mais le mouvement de restockage des entreprises et le net ralentissement de l'investissement augurent d'un ralentissement début 2012. (voir )

Le Brent a en revanche terminé en hausse face à la menace du Parlement iranien d'interdire la vente de brut à l'Union européenne.

L'Union européenne, deuxième client pétrolier de l'Iran derrière la Chine, a gelé lundi ses importations de pétrole iranien, se joignant aux Etats-Unis pour frapper au coeur de l'économie de la République islamique et sanctionner la poursuite par Téhéran de ses activités nucléaires.

Sur le Nymex, le contrat à mars sur le brut léger américain (WTI) a fini sur une perte de 0,14 dollar, soit 0,14%, à 99,56 dollars le baril. Sur la semaine, il gagne 1,1%, soit 1,10 dollar.

Le Brent a gagné 0,67 dollars, soit 0,6% à 111,46 dollars. Sur la semaine, il a pris 1,60 dollar, soit 1,46%.