La distribution de crédits au privé diminue

Reuters

— 

La décélération des crédits au secteur privé s'est poursuivie en décembre, le taux de croissance des encours sur trois mois annualisé passant en négatif, selon les chiffres publiés vendredi par la Banque de France.

La croissance des crédits aux sociétés non financières ralentit à 1,6% sur trois mois annualisé CVS, après 3,4% et 3,6% les mois précédents, et à 4,4% après 4,5% et 5,4% en taux annuel brut.

"L'évolution est nette pour les crédits de trésorerie (2,7%, après 5,5%, en rythme annuel), mais peu prononcée pour les crédits à l'investissement (5,0% après 5,4%)", souligne la Banque de France.

La progression des crédits à l'habitat aux ménages continue de s'atténuer (6,8% après 7,8% en glissement annuel) comme celle des crédits de trésorerie (1,8% après 2,6%), ajoute-t-elle.

Les crédits au secteur non financier ont augmenté de 3,3% sur trois mois annualisé CVS, après 4,3% et 4,7% les mois précédents, et de 5,3% en taux annuel brut, après 5,8% et 6,5%.

Les crédits au secteur financier poursuivent leur contraction, en recul de 47,1% après -36,9% et -22,0% sur trois mois annualisé CVS et de -19,0% après -13,5% et -1,8% en annuel brut.