Japon: La production des constructeurs d'automobiles chute de 13,4% en 2011

© 2012 AFP

— 

La production totale des huit principaux constructeurs d'automobiles japonais a chuté de 13,4% en 2011 par rapport à 2010, en raison des dégâts causés par le séisme du 11 mars
La production totale des huit principaux constructeurs d'automobiles japonais a chuté de 13,4% en 2011 par rapport à 2010, en raison des dégâts causés par le séisme du 11 mars — Yoshikazu Tsuno afp.com

La production totale des huit principaux constructeurs d'automobiles japonais a chuté de 13,4% en 2011 par rapport à 2010, en raison des dégâts causés par le séisme du 11 mars.

Selon les chiffres annoncés séparément vendredi par Toyota, Nissan, Honda, Suzuki, Mitsubishi Motors, Mazda, Daihatsu et Fuji Heavy Industries (marque Subaru), quelque 7,97 millions de voitures, camions et autobus ont été fabriqués dans l'archipel l'an passé, dont un peu plus de la moitié ont été exportés (4,18 millions, en repli de 8,1% sur un an).

La baisse de production provient notamment d'une demande moindre au Japon après la suspension de mesures spéciales d'incitation à l'achat de véhicules écologique ainsi que de la rupture brutale de la chaîne d'approvisionnement à cause des dégâts provoqués dans la région industrielle du nord-est par le séisme et le tsunami du 11 mars.

Cette catastrophe a endommagé de nombreuses usines de composants, entraînant un ralentissement de chaînes d'assemblage pendant plusieurs mois.

Les ventes de ces huit fabricants au Japon en 2011 ont ainsi été de 16,6% inférieures à celles de l'année précédente, à 3,89 millions d'unités.

Le retour à la normale dans les usines était à peine revenu que des inondations en Thaïlande ont de nouveau forcé à réduire la cadence cet automne, du fait d'un manque de pièces détachées.

Par ailleurs, du fait de la forte hausse de la monnaie japonaise ces derniers mois, tant vis-à-vis du dollar que de l'euro, les constructeurs sont de plus en plus tentés de produire à l'étranger, à proximité des lieux de vente, afin de minimiser les risques liés aux variations des taux de change et de conserver des marges tout en s'approvisionnant aussi à des tarifs inférieurs sur les marchés extérieurs.

En 2011, les huit principaux constructeurs japonais ont ainsi assemblé 12,9 millions de voitures hors du Japon, un total en léger repli de 0,3% un an.

Parmi les trois premiers, Toyota a vu sa production baisser de 15,9% au Japon à 2,76 millions d'unité (marques Toyota et Lexus uniquement) et de 4% à l'étranger à 4,17 millions.

Nissan a assemblé 1,8% de véhicules de moins au Japon (1,11 million d'unités) mais 20,5% de plus à l'étranger (3,52 millions), tandis que la production de Honda a reculé de 28,4% au Japon (710.000 de véhicules) et de 17,1% à l'étranger (2,2 millions).

En 2010, le Japon constituait la deuxième base de production mondiale d'automobile, derrière la Chine et devant les Etats-Unis.